dimanche 15 septembre 2013

Un complément photographique pour smartphone Android et iOS


Alors que le marché mondial des ventes d'appareils photo, toutes catégories confondues, est en chute libre au premier semestre 2013 (on parle de -35% !), les fabricants continuent à débrider leur imagination en nous proposant de plus en plus d'"hybrides" de toutes sortes (je pense au Canon PowerShot N par exemple, ou encore au côté "Leica" du Fuji X20).

Les derniers en date sont annoncés par Sony sous les noms de QX10 et QX100. De forme cylindrique (combien vont échapper des doigts au cours de leurs manipulations ?), ils intègrent un capteur CMOS d'appareil photo compact, le minimum possible de boutons de réglages (activation et zoom), un emplacement MicroSD (pour l'enregistrement), une micro-batterie, et un zoom stabilisé. Le reste n'est accessible que par l'écran d'un smartphone connecté en WiFi ; opération quasi automatique par simple rapprochement des deux appareils s'il s'agit d'un téléphone Sony.


Le QX10 existe en blanc et noir et est équipé d'un capteur standard d'appareil compact, de 1/2,3 de pouce (7,76 mm), pour une résolution de 18 Mp et d'un zoom équivalent à 25-250 mm (200 € env.).

Le QX100, noir, plus encombrant et au moins deux fois plus cher (450 € env.), est équipé d'un capteur un peu plus grand (13,3 x 8,8 mm) de 20,2 Mp, mais d'un zoom plus limité équivalent à 28-100 mm, en formule "Carl Zeiss".

Comme le précise judicieusement un article de France Info TV, que je vous invite à lire : "soyons honnêtes, les photographes du dimanche comme vous et moi n'achètent plus d'appareils photo. Quand nous voulons prendre une photo rapidement, le plupart préfèrent sortir notre téléphone portable". Et, reprenant un article de la BBC : "le concept est intéressant, mais quand on pense à son utilisation, est-ce que les utilisateurs voudront le transporter avec eux [...] car leur poids et leur taille risquent de freiner le grand public. Les objectifs ont un zoom très large, mais sont donc volumineux". Et enfin : "au début, le QX100 sera forcément pour une niche" et plus loin : "Yosuke Aoki, un porte-parole de Sony, confiait ses doutes à la BBC : "Nous nous demandons toujours combien nous devons en fabriquer." Le QX100 ne sera peut-être pas un énorme succès commercial, mais le concept va assurément faire des petits".

Arthur Azoulay, du site Lesnumériques.com, ajoute : "en effet, le concept de disposer uniquement d'une optique et d'un capteur et de laisser le pilotage (cadrage, réglage) à un smartphone ou une tablette est assez original", mais il publie aussi un sondage qui conclut que l'idée est belle mais risque de tomber rapidement dans l'oubli... Il faut dire que la mise en oeuvre est loin d'être instantanée et, qu'une fois installé, vous avez en main un ensemble beaucoup mois agréable à tenir qu'un compact ; et qui ne tient plus dans la poche ! Ne parlons pas non plus d'autonomie... Reste toutefois que des usages détournés, comme la possibilité de commander l'optique à distance, avec retour vidéo permanent, donneront probablement des idées à certains ; un peu comme les tentations voyeuristes engendrées par l'usage de drones équipés de caméras... Encore un jouet d'ado ?


Philippe Chaudré

===================================================================
SUPPLEMENT
A titre d'exemple, voici les arguments publicitaires d'un revendeur parisien, Images Photo, au 1er octobre 2013 :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire