vendredi 31 mai 2013

Tout n'est pas simple au royaume de CC

Le passage vers le Creative Cloud des suites CS de photoshop ne semble pas devoir s'effectuer dans la sérénité car aux USA, la fronde des utilisateurs s'intensifie tout les jours un peu plus. A tel point que adobe a ouvert une page blog pour collecter les principaux griefs des utilisateurs mécontents. Ouverte le 29 mai à 15h, elle a déjà centralisé 170 plaintes argumentées en 1 jour et demi. Joli score.
Voilà ce qu'il ressort de ce début de fronde :

- Adobe devient aussi arrogant que le fut Quark ou autres sociétés qui se croyaient incontournable avant de sombrer.
- Pourquoi imposer à tout le monde la location plutôt que de laisser le choix entre location et licence perpétuelle ?
- Adobe, par ce choix arbitraire montre bien qu'il a remplacé la recherche de la satisfaction de ses clients par de la cupidité.
- Autant cette solution peut apparaitre intéressante pour ceux qui utilisent plusieurs logiciels de la suite, autant elle n'est pas rentable pour celui qui n'en utilise qu'un.
- Pourquoi tout ou rien ? Les photographes, notamment réclament une solution de mettant en oeuvre que les logiciels utiles à leur art. Ils ne veulent pas payer pour le reste.
- Qu'adviendra t-il des fichiers éditer dans la suite CC si on arrête de payer ? Pourra t-on continuer de les ouvrir ? A priori non puisque on aura plus accès aux outils Adobe. Donc tout le travail fait avec CC est perdu.
- Lorsque vous acheter une copie en licence perpétuelle, vous n'avez pas l'obligation de faire les mises  à jour si elles ne vous intéressent pas. Donc le prix du logiciel acheté peut être divisé par 3, 4 ou 5 années, voire plus. La plupart de ces utilisateurs considèrent  que leur logiciel actuel est suffisant pour leur usage.
- Payer tous les mois quoiqu'il arrive n'incitera plus Adobe à faire des mises à jour performantes puisqu'il n'aura plus l'épée de Damoclès de la satisfaction du client.

Si vous voulez aller voir par vous même: http://blogs.adobe.com/photoshopdotcom/2013/05/creative-cloud-were-listening.html#comments

Adobe a commencé à répondre à ses utilisateurs.

- Il maintient sa décision de recourir à la location
- Il rassure la communauté des utilisateurs en proclamant que l'accès aux fichiers Adobe restera permanente même si on arrête la location mais ne précise pas pour l'instant comment on pourra faire ni quelles seront les restrictions.
- Il met à l'étude une solution plus adéquate pour les photographes

La réponse : http://blogs.adobe.com/creativecloud/our-move-to-creative-cloud-an-update/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire